Jean Moderne

Jean Moderne, aussi connu sous le pseudonyme RCF1, est un artiste peintre né en 1968. Il vit entre Paris et Londres.

Artiste influencé par le mouvement MOD des années soixante, Jean Moderne a commencé la peinture lorsqu’il était adolescent. A cette époque-là, il dessinait sur les parkas de ses amis et bombait les murs de scooters au pochoir. En 1988, alors qu’il suivait des études d’histoire de l’art, il décide de tout arrêter et de se consacrer au graffiti new-yorkais. L’Aérosol Art est pour lui le dernier mouvement artistique fort. Peindre à la bombe est pour lui chose facile.

Son style est très marqué par la culture rock. Les initiales de son pseudonyme lui viennent d’ailleurs d’une chanson des Clash, Rudie Can’t Fail.

Dans les années 1990, il se tourne vers le journalisme et se met à travailler pour les revues 1TOX et Radikal où il interviewe les rois du graffiti tels que Quik, Dondi ou encore Phase II.

En 2004, Jean Moderne crée Black Market, une série de toiles s’inspirant de l’énergie ambiante des quartiers populaires de Barbès à Ménilmontant. Ce travail sur toile est fait de tags, lettrage réalisé à la bombe et des graffs peints sur les camions des primeurs.