Hervé Di Rosa

Hervé Di Rosa est né à Sète (France) en 1959. Il vit et travaille à Paris, Mexico et dans le monde entier.

Après des études à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, il devient l’un des représentants du mouvement « figuration libre » auprès d’artistes majeurs comme Robert Combas, Richard Di Rosa, son frère, ou encore Rémi Blanchard. Ce mouvement marque le renouveau de la peinture dans les années 1980 et emprunte ses références à la BD ou encore au graffiti.

Ses œuvres proposent ainsi un univers narratif très personnel où personnages, symboles et références à la bande dessinée notamment, sont très présents. Il s’inscrit ainsi dans l’actualité de son époque avec un style coloré, graphique et en produisant une peinture riche de références aux arts populaires.

En 2000, il fonde le musée international des Arts modestes à Sète. Artiste globe-trotter, il sillonne le monde pour se nourrir des cultures et des modes d’expression de chaque pays qu’il visite, des Etats Unis à la Tunisie, du Vietnam au Mexique.

Les plus grandes collections publiques et privées à travers le monde possèdent ses œuvres, faisant de lui un des artistes majeurs de l’art français.