Bernard Rancillac

Feu rouge


Prix de l'œuvre

Vendu
2012116 x 89 cm

Dim (avec cadre) : 122 cm x 95 cm
Œuvre signée, titrée et datée au dos
Encadrement : Caisse américaine noire

Acrylique sur toile Simulez un financement

nos garanties

livraisons garanties

par des transporteurs spécialisés

En savoir plus

paiements sécurisés

CB, American Express, 4x sans frais ou Virement

En savoir plus

œuvres uniques
& originales

Toutes les œuvres sont uniques

service client

0820 956 956

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

À crédit, pour un montant de

Choisissez la durée de votre crédit en déplaçant le curseur "Durée"

 
Mensualités
TAEG %

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Les Conditions générales Particulières de Financement sont consultables sur le site de notre partenaire et sur l'offre de financement.Financement sous réserve d'acceptation de notre partenaire.

Financez cette œuvre

Bernard Rancillac

Bernard Rancillac

Né le 29 août 1931 à Paris, Bernard Rancillac est un artiste plasticien, artiste-peintre et sculpteur français qui vit et travaille en région parisienne.C’est en 1949 qu’il se prépare au professorat de dessin à l’atelier de Met de Penninghen. En 1955, il exerce le métier d’instituteur et ouvre son premier atelier à Bourg-la-Reine. En 1958, il quitte les bancs de l’école afin de se consacrer à l’apprentissage de la gravure à l’Atelier 17 de S.W. Hayter de 1959 à 1962. Entre temps, il obtient le Prix de peinture à la biennale de Paris en 1961.Dès le début des années soixante, il est considéré comme l’un des artistes fondateurs de la figuration narrative. En 1965, il co-organise l’exposition « Mythologies quotidiennes » au musée d’Art Moderne de la capitale française. Deux ans plus tard, en 1967, Bernard Rancillac réalise des affiches sérigraphiées à l’Atelier populaire des Beaux-Arts.En 1970, il s’installe dans un atelier dans le quartier de la Bastille où il y travaillera pendant une dizaine d’années tout en étant instituteur à l’Université de Paris I.Dans les années 80, il se lance dans la création des décors de théâtre, notamment pour des mises en scène de Michel Puig où il tiendra également plusieurs rôles tels que Trissotin dans Les femmes savantes de Molière ou encore Téramène dans Phèdre de Racine.En peinture, son travail est influencé par la bande dessinée, le cinéma, les médias de masse, les magazines… Dans ses œuvres, Bernard Rancillac cherche à mettre en avant la dureté du monde, en essayant de la dissimuler sous des apparences joyeuses et légères afin de rendre vivable ce qui lui paraît invivable.