Crash

Vertigo


Prix de l'œuvre19000,00

Vendu
1995125.5 x 132 cm

sans cadre
131.5 cm x 138 cm, encadrée
Encadrement : caisse américaine
Œuvre originale, datée et signée

Acrylique et Aérosol sur toile

Rupture de stock

Simulez un financement

nos garanties

livraisons garanties

par des transporteurs spécialisés

En savoir plus

paiements sécurisés

CB, American Express, 4x sans frais ou Virement

En savoir plus

œuvres uniques
& originales

Toutes les œuvres sont uniques

service client

0820 956 956

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

À crédit, pour un montant de

Choisissez la durée de votre crédit en déplaçant le curseur "Durée"

 
Mensualités
TAEG %

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Les Conditions générales Particulières de Financement sont consultables sur le site de notre partenaire et sur l'offre de financement.Financement sous réserve d'acceptation de notre partenaire.

Financez cette œuvre

Crash

Crash

John Matos, plus connu sous le nom de Crash, est un artiste né en 1961.Adolescent ayant grandi dans le Bronx, il débute le graffiti en 1975, utilisant comme support le paysage urbain de New York. Il tague et bombe les wagons de métro, comme une façon se réapproprier sa ville natale.En octobre 1980, âgé de 19 ans, il organise une exposition intitulée « Graffiti Art Success for America » à la Fashion MODA dans le South Bronx. Cette exposition révolutionnaire joua un rôle crucial dans la légitimation du mouvement du graffiti. Endossant ainsi un rôle de pionnier, Crash élargit considérablement le champ des possibles, faisant le lien entre les artistes de rue et le monde de l’Art de Manhattan. Cela marque alors le tournant de sa carrière.John Matos commence ensuite à exposer ses œuvres à travers les États-Unis, ainsi qu'à l'étranger. En 1983, il intègre la Sidney Janis Gallery pour une exposition lui étant consacrée. Un an plus tard, il fait une percée en France aux côtés de Robert Combas, François Boisrond, Jean-Michel Basquiat et Keith Haring. L’exposition, nommée « Figuration Libre, France / USA », se tient alors au Musée d'Art Moderne de Paris. Depuis, son travail fait partie de collections aussi prestigieuses que le MoMA de New York et le musée de Groningue aux Pays-Bas.Au cours des années, John Matos a développé son propre style immédiatement reconnaissable car fusionnant l'iconographie pop et les graffitis. Ses peintures - toujours réalisées avec des bombes aérosols - semblent représenter l'essence du monde moderne, révélant un inventaire pictural proche des bandes dessinées et exprimant les états d'âme, les sentiments et les pensées de l'artiste. Crash dit s’inspirer d’artistes Pop Art tels que la sculptrice Marisol Escobar et les peintres James Rosenquist et Jasper Johns, qui sont pour lui de véritables références.L’artiste collabore régulièrement avec de nombreuses marques comme Absolut Vodka, Levi's, Ferrari et plus encore. Pour Fender Musical Instruments, il peint les célèbres guitares "Crashocasters", utilisées notamment par Eric Clapton et John Mayer.Avec quatre décennies d'expérience dans le graffiti, le travail de Crash continue d’inspirer toute une génération de jeunes artistes.

Du même artiste