Cosmos

Marseille Trafic


Prix de l'œuvre4000,00

à vendreNouveau
2018125.5 × 125.5 cm

Sans cadre

Œuvre originale, datée et signée

Acrylique et encre sérigraphique sur toile

En stock

Simulez un financement

nos garanties

livraisons garanties

par des transporteurs spécialisés

En savoir plus

paiements sécurisés

CB, American Express, 4x sans frais ou Virement

En savoir plus

œuvres uniques
& originales

Toutes les œuvres sont uniques

service client

0820 956 956

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

À crédit, pour un montant de

Choisissez la durée de votre crédit en déplaçant le curseur "Durée"

 
Mensualités
TAEG %

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Les Conditions générales Particulières de Financement sont consultables sur le site de notre partenaire et sur l'offre de financement.Financement sous réserve d'acceptation de notre partenaire.

Financez cette œuvre

Cosmos

Cosmos

Né à Paris en 1969, Stéphane Pillon dit COSMOS commence le graffiti en 1987 en faisant des tags dans le métro, sur la ligne 6. Avec son ami KOBALT, il la tague sur presque toute sa longueur.Son blaze COSMOS signifie "le monde" en grec, un choix significatif pour lui qui considère que l'art en général et la peinture en particulier sont des moyens universels pour transmettre des messages et des émotions.Il débute dans l'art urbain en 2007 en tant qu'assistant pour de nombreux artistes très en vogue sur le marché de l'art, sa présence à leurs côté et la fréquentation du milieu artistique lui permet de se rapprocher de nombreux artistes contemporains issus notamment du Street-Art et des cultures urbaines.A présent COSMOS se consacre à la peinture, sa passion depuis trente ans, depuis le jour où il a commencé à faire des graffitis dans la rue, ainsi que le long des voies ferrées et des autoroutes.Dans ses créations COSMOS s'inspire de la culture graffiti. L'artiste fixe vigoureusement sur ses toiles de belles lettres éclatantes de couleurs explosives qu'il a travaillé avec son propre style de calligraphie. Il vient retravailler ses œuvres par "aplats" ou en employant la technique du "dripping" qui correspond à la projection et à l'écoulement de peinture de manière aléatoire, introduit par le peintre expressionniste Jackson Pollock (1912-1956). Ses tags se retrouvent plongés dans des effets de peintures et de reliefs entre craquelures et fractures, qui soulignent le processus de superposition propre à l'artiste.Le travail d'écriture, de lumière et de composition permet à COSMOS de transposer dans ses toiles ses émotions, et nous conduit dans son univers mêlant à la fois magie et violence. Ses émotions font partie intégrante de ses œuvres jusqu'au plus petit détail, et jusqu'au choix des couleurs.L'artiste déclare: "Mon travail sur toile est une continuité de ce que je faisais dans la rue, et je souhaite retransmettre cette belle énergie positive à ceux qui regardent mes tableaux... C'est une déclaration à la société." 

Du même artiste